Château de Montrottier
À 10 km d'Annecy, sur la route de Genève à Chambéry, le château médiéval de Montrottier abrite un des plus beaux cabinets de curiosités des Pays de Savoie.

Événements

Nous informons nos aimables visiteurs qu’en raison de travaux en ce mois de septembre au village de Lovagny, passer par Seynod puis Chavanod est plus commode pour se rendre au château.

 

Samedi 16 et dimanche 17 septembre

Les journées du patrimoine   

Attention, lors des journées du patrimoine, le château de Montrottier, site privé, n’est pas ouvert au public gratuitement, mais en tarif réduit. Adultes 5€ (au lieu de 8€),gratuit pour les moins de 15 ans accompagnés.

11h. La conteuse Eléara. Il arrive qu’Elaéra laisse son bâton à Montrottier et déambule entre les vieilles pierres du château où vivent les lutins et autres créatures médiévales et féériques. En se promenant, elle écoute la sagesse et la malice des êtres fabuleux. Elle suit leurs traces et apprend leurs signes, se faufile à travers leurs mystères et apprend leurs histoires ancestrales. Fée conteuse, Elaéra attrape tous ces mots et leur permet de continuer leur voyage à travers le temps. Elaéra cueille… ramasse… Elle écoute… Quand son panier est plein, elle verse le tout dans son chaudron à gourmandises, y ajoute une pincée tricotée et surveille l’arrivée du Grand Pétillement.

© Photo DR

15h à 17h. Visite exceptionnelle des appartements privés. (Par groupes de dix, tous les quart d’heures). Les appartements privés du château de Montrottier sont des pièces inconnues du grand public. Le temps s’y est arrêté en 1916, au décès du dernier propriétaire Léon Marès. Leur visite offre l’opportunité d’un incroyable voyage dans le temps.    

© JM Kuntz/Montrottier

De 11 à 12h et de 13h30 à 17h. Visite du cabinet de curiosités : salle des armes et collections orientales. Départ toutes les demi-heures, par groupe de 20 personnes.

© JM Kuntz/Montrottier

De 14h à 18h. Exposition Visages et Paysages. André Jacques, graveur (1880-1960) (Voir la présentation ci-dessus).

Le graveur (autoportrait -eau-forte A.J. 1924)

Toute la journée pour les enfants : possibilité de se costumer en princesse ou en chevalier et de chasser le Pomme-Pidoux dans les salles du château…

 © AD/Montrottier

Toute la journée pour les plus grands : découvrez en autonomie l’histoire de Montrottier grâce aux toutes nouvelles bornes interactives du parcours de visite.

 

Du samedi 26 août au dimanche 17 septembre 2017, tous les après-midis 14h-18h, salle des Gardes

Exposition

Visages et paysages. André Jacques, peintre-graveur (1880-1960)

André Jacques (1880-1960) est un observateur profond et délicat de la Savoie. Artiste réservé, solitaire, distrait et rêveur, il promène dans les montagnes, les campagnes et les villes sa haute silhouette ascétique, ses superbes moustaches et son éternelle pélerine cachant son carton à dessin. Au gré de ses rencontres, il aborde chacun, paysan, marchand, bourgeois, intellectuel, artiste, avec cette même simplicité naturelle qui lui est propre.

Au-delà de la grande maîtrise technique qu’elle reflète, son œuvre, gravures, aquarelles, lavis, dessins et pastels, traduit ce fin regard attentif, ferme, personnel et sensible qu’il porte, à l’écart des modes, sur les paysages, les scènes et les gens « scrutant l’homme au-delà de tout pittoresque », ainsi que sur les vieilles pierres, riches échos de l’histoire de la Savoie.

En 1913, André Jacques se marie avec Maria Volaire, originaire de Lovagny (Haute-Savoie) où elle possède une maison de famille. Elle est de tous ses projets artistiques et l’accompagne lors de ses longs séjours en montagne, en Savoie et Haute-Savoie, dans des conditions souvent rudes. 

Le château de Montrottier, lieu et sujet familier de l’artiste, accueille avec honneur cette exposition exceptionnelle.

Pour en savoir plus sur l’artiste : André Jacques. Présentation de l’artiste

(Le Thiou à Annecy. Eau-forte A.J. 1949)