Château de Montrottier
À 10 km d'Annecy, sur la route de Genève à Chambéry, le château médiéval de Montrottier héberge un des plus beaux cabinets de curiosités des Pays de Savoie.

Montrottier, un château médiéval remanié au fil des siècles

À Lovagny, à quelques kilomètres d’Annecy, le château de Montrottier occupe une situation liée au travail d’érosion du Fier, qui a d’ailleurs creusé de profonds défilés naturels, les Gorges du Fier.

Les bâtiments de cette forteresse pentagonale, édifiés entre le XIIIe et le XVe siècle, s’ordonnent autour d’un donjon cylindrique à mâchicoulis.

Malgré de nombreux remaniements au XIXe et XXe siècles, le château conserve des éléments significatifs de l’architecture militaire médiévale.

La Tour des Religieuses, du XIIIe siècle, isolée sur un piton rocheux et protégée au nord par l’ancien lit du Fier constitue la partie la plus ancienne du château ; sa fonction était essentiellement défensive.

Les Logis des Chevaliers et des Comtes sont construits au XIVe siècle, tandis que le donjon, lui, date du XVe siècle.

Au cours du temps, le château perd son rôle stratégique pour devenir un lieu de résidence.

chateau de montrottier
Général Dufour

Général Dufour

Victor Frèrejean

Victor Frèrejean

Léon Marès

Léon Marès

Plusieurs familles s’y succèdent, et notamment :

  • Le duc Amédée VIII de Savoie (1425-1427),
  • La famille de Menthon (1427-Révolution française),
  • La famille du général Dufour, citoyen genevois, ingénieur, topographe et homme politique suisse (1799-1839),
  • La famille de Rochette (1839-1876),
  • La famille d’industriels Frèrejean (1876-1906),
  • Léon Marès (1906-1916).

Ce dernier est un singulier collectionneur qui lègue en 1916 à l’Académie florimontane son domaine de Montrottier et ses collections ; cette société savante a été fondée durant l’hiver 1606-1607 par François de Sales et Antoine Favre.

Le château, protégé au titre des Monuments historiques, est ouvert à la visite depuis 1919 et les collections sont restées en l’état, ainsi que le collectionneur l’a demandé dans son testament.

Richesses et intérêt du château

Le château abrite de remarquables ensemble de meubles, faïences, dentelles, armes, objets rares d’Afrique et Extrême-Orient, réunis par Léon Marès, l’un des derniers grands collectionneurs de la fin du 19ième siècle, et, quatre bas-reliefs en bronze, chefs-d’œuvre de Peter et Hans Vischer de Nuremberg, fondeurs du 16ième siècle.